Recherche


Avis de lecteurs

La poupée qui fait oui (Agnès de Clairville)

note: 5Non consenti FM - 21 septembre 2022

Fin des années 1980, avant le téléphone portable et les réseaux sociaux.
Arielle, 16 ans et demi, entre dans une école d’ingénieur avec prépa intégrée. En ce jour de rentrée, le [...]

Le manuscrit inachevé (Franck Thilliez)

note: 5Venez résoudre une enquête… Clarisse - 15 septembre 2022

La préface est importante : un fils découvre le manuscrit de son père resté en suspens. Nous voilà donc propulsés dans l'histoire de Léane dont la fille s'est fait enlever [...]

La poupée qui fait oui (Agnès de Clairville)

note: 5Non consenti FM - 21 septembre 2022

Fin des années 1980, avant le téléphone portable et les réseaux sociaux.
Arielle, 16 ans et demi, entre dans une école d’ingénieur avec prépa intégrée. En ce jour de rentrée, le [...]

Vol de nuit (Antoine de Saint-Exupéry)

note: 5Entre fiction et réalité. Clarisse - 1 septembre 2022

Trois avions postaux doivent revenir vers Buenos Aires, la nuit risque d’être longue pour Rivière, le responsable du réseau. La journée peut être redoutable pour quelqu’un qui attend en silence…
Si [...]

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Les mains libres (Paul Éluard)

note: 5Art et Art Clarisse - 8 septembre 2022

Ce recueil est un mélange entre le talent de dessinateur de Man Ray et le talent de poète de Paul Eluard. On peut y observer une représentation particulière de l’inconscient.
Il [...]

Critique

 

Un long, si long après-midi (Inga Vesper)

note: 4Un vrai page turner Victoria, MMC - 3 août 2022

Un très bon roman d’atmosphère qui prend des airs de thriller au fur et à mesure que l’on tourne les pages.

La disparition de Joyce, mère au foyer aimante, sème le trouble dans le quartier idyllique de Sunnylakes. Pourtant, au fur et à mesure que l’enquête piétine, le lecteur découvre que sous le vernis apparent, chacun cache un secret…

Aux côtés du duo d’enquêteurs, on découvre l’envers du rêve américain, mais aussi les réalités de la ségrégation et la condition féminine des années 50/60. L’autrice brosse un portrait réussi de toutes les femmes présentes dans le récit : en particulier Joyce et Ruby, qui rêvent toutes les deux à une autre vie.