Recherche


Avis de lecteurs

Le goût sucré des pastèques volées (Keyi Sheng)

note: 4Un regard nostalgique et lucide sur la Chine Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ces 75 courts récits qui sont autant de souvenirs de son enfance, Sheng Keyi évoque la vie dans la province très pauvre du Hunan, les soirées à la lueur [...]

Mémoire de soie (Adrien Borne)

note: 5Un nom à graver dans la pierre. Angélique, MMC - 19 août 2021

Nous n'avons pas fini d'écrire et de lire sur la Première Guerre mondiale. Ce livre aborde des thèmes peu développés dans les romans : la grippe espagnole, les asiles, la [...]

La Villa aux étoffes (Anne Jacobs)

note: 5Downton Abbey à l'allemande FM - 14 août 2021

Une saga familiale qui emmène le lecteur dans l'Allemagne du XXè siècle, au sein d'une famille mi-aristocrate mi-bourgeoise, au train de vie élevé grâce aux filatures. En ce siècle traversé [...]

L'auberge du pèlerin (Elizabeth Goudge)

note: 5Un beau roman dans la pure tradition anglaise Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ce roman foisonnant qui se passe dans la campagne anglaise de l’immédiat après-guerre, marqué encore par les restrictions, on fait la connaissance de la famille Eliot : la grand-mère [...]

Un amour grec (Zoe Valdés)

note: 4Une quête d’amour et de liberté. Angélique, MMC - 19 août 2021

Zoé Valdés, romancière cubaine, nous plonge dans le régime totalitaire cubain.
C’est dans ce contexte que Zé, une adolescente de 16 ans, tombe enceinte d’un « marin grec de la [...]

La peau des pêches (Salomé Berlioux)

note: 4Le combat d'un couple contre la stérilité. Un livre nécessaire Agnès MMC - 14 août 2021

Diane a 28 ans, une vie professionnelle bien remplie, un mari qu'elle aime, a priori pour elle en apparence tout va bien. Un jour ils décident tous les deux que [...]

Critique

 

Belladonna (Jennifer Dalrymple)

note: 5Une tragi-comédie à l'italienne Agnès MMC - 14 août 2021

Cette jolie couverture colorée dessinée par l’auteure cache un récit très dépaysant qui nous emmène dans un village des Abruzzes. Un sorcier déprimé, surnommé Il Gufo, le hibou, que tout le monde connait pour avoir fait appel en cachette un jour ou l'autre à ses services, est accusé du meurtre d'un homme, empoisonné à la belladone. Son neveu Lucignolo, convaincu de son innocence, est décidé à mener lui-même l'enquête, il emprunte alors sa vieille camionnette, remplie de fioles étranges, d'un crâne de corbeau et autres amulettes inquiétantes. Plus que l'intrigue policière, c'est l'atmosphère déjantée de ce récit qui m'a plu, ses personnages très attachants, de vieilles femmes italiennes et leurs nièces, un curé et sa mère possessive, des truies que le neveu va adopter ... Tous vivent dans un univers décalé, qui côtoie le surnaturel, mêle des situations tragiques et comiques et cachent un lourd secret qui pourrait bien être dévoilé par cet assassinat. Cette tragi-comédie italienne surprenante révèle aussi des personnages d'une grande humanité. Quelques mots en italien, des expressions parfois truculentes, quelques plats cuisinés assurent un dépaysement total.