Recherche


Avis de lecteurs

Blue box n° 1 (Kōji Miura)

note: 5Une comédie romantique sportive Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de romance avec un petit côté sport où on va suivre nos deux protagonistes Chinatsu et Taiki qui vont commencer à mieux se connaître suite à une [...]

Ténébreuse n° 2 (Vincent Mallié)

note: 5La belle et ses bêtes Sylvie - 25 décembre 2023

Après moult péripéties, Arzhur décide de retourner dans son pays avec Islen, afin de protéger.
Mais rien ne peut empêcher la terrible vengeance dont Islen est, à son insu, l'instrument.
Cette suite [...]

On sème la folie (Laurent Bonneau)

note: 5"Travailler au métier d'homme" Sylvie - 19 décembre 2023

Cinq amis, la trentaine, se retrouvent le temps d'un week-end.
Ils évoquent les souvenirs, le présent et tentent de se projeter dans un futur qui demeure flou.
Des questionnements sur la vie, [...]

Adieu Birkenau (Ginette Kolinka)

note: 5"Maintenant, c'est vous ma mémoire" Sylvie - 19 décembre 2023

Ginette Kolinka est déportée au camp d'Auschwitz-Birkenau, le 13 avril 1944. Elle vivra l'enfer : la faim, la maltraitance, les maladies...
Cette survivante des camps de la mort a mis trente [...]

Oshi no ko n° 1 (Aka Akasaka)

note: 5L'étoile du mensonge Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de Aka Akasaka qui nous met en avant le monde du spectacle qui est un milieu où on voit beaucoup de noirceurs. Un gros coup cœur personnel [...]

Le boiseleur n° 1
Les mains d'Illian (Hubert)

note: 5Les oiseaux en bois Sylvie - 17 février 2024

Illian est un sculpteur sur bois très talentueux. Il travaille, sans relâche, pour M. Koppel, à fabriquer des cages en bois que ce dernier vend aux habitants de Solidor, la [...]

Critique

 

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse.
Le narrateur est un adolescent de 13 ans, qui vit dans un orphelinat en Sibérie. Sa rencontre avec Vardan va lui ouvrir d’autres horizons. Il devient le protecteur de ce garçon bousculé par les autres car différent, aux traits délicats et souffrant de la maladie arménienne.
Vardan appartient à une petite communauté d’Arméniens, venus s’installer dans le quartier du Bout du diable afin de rejoindre leurs proches emprisonnés, en attente d’un procès, à 5000 km de leur patrie. Cette famille composée par les liens du cœur fait une place au narrateur, lui ouvre les portes du "royaume d'Arménie", reconstitué grâce à quelques objets emportés dans leur valise, et lui conte l’histoire du peuple arménien.
Andreï Makine, en parfait connaisseur de la langue française, a su trouver les mots justes pour nous confier cette parenthèse « exaltante et heureuse » dans un style direct et poétique.