Recherche


Avis de lecteurs

I hate Fairyland n° 1
Le vert de ses cheveux (Skottie Young)

note: 4génialement débile et déjanté Aurore - 29 décembre 2023

Vous aimez l'humour bien trash, et les récits totalement déjantés ? Alors foncez avec Gertrude à Fairyland ! Gertrude est coincée dans ce Fluntin de monde depuis 30 ans, et [...]

L'horloge à l'envers n° 1
Le diable noir (Anne Pouget)

note: 5"Observer, analyser, conclure" Sylvie - 19 décembre 2023

Samuel, un jeune garçon, est sauvé d'une condamnation arbitraire par le Diable Noir.
Une nouvelle vie commence pour le jeune homme faite d'apprentissages, d'observations et de découvertes...
Dans ce Moyen-Age, période propice [...]

Akane banashi n° 1
Ce jour-là (Yūki Suenaga)

note: 5La rakugo-ka girl Florian MSP - 10 janvier 2024

Un très bon shonen qui parle du rakugo, un art traditionnel japonais. On suit Akane durant l'histoire où elle va mettre en pratique cet art dans différents spectacles et en [...]

Voleur de feu : une vie d'Arthur Rimbaud n° 1
Voleur de feu (Damien Cuvillier)

note: 2"Je veux être poète" Sylvie - 19 décembre 2023

Une BD sur la vie d'Arthur Rimbaud, "poète voyant", à la courte vie tumultueuse : sacré défi ! L'incipit nous avertit : "L'auteur (...) assume une totale subjectivité ainsi que [...]

Ténébreuse n° 2 (Vincent Mallié)

note: 5La belle et ses bêtes Sylvie - 25 décembre 2023

Après moult péripéties, Arzhur décide de retourner dans son pays avec Islen, afin de protéger.
Mais rien ne peut empêcher la terrible vengeance dont Islen est, à son insu, l'instrument.
Cette suite [...]

Le boiseleur n° 1
Les mains d'Illian (Hubert)

note: 5Les oiseaux en bois Sylvie - 17 février 2024

Illian est un sculpteur sur bois très talentueux. Il travaille, sans relâche, pour M. Koppel, à fabriquer des cages en bois que ce dernier vend aux habitants de Solidor, la [...]

Critique

 

Les oiseaux ne se retournent pas (Nadia Nakhlé)

note: 4Un roman graphique sombre, poétique et onirique. Angélique, MMC - 20 août 2021

Ce roman graphique sur les thèmes de l’enfance et l’exil s’intègre dans un projet avec un spectacle, une exposition et un dessin animé.
C’est l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille de 12 ans, Amel et un déserteur et musicien, Bacem qui fuient leur pays en guerre en direction de l’Europe.
L’auteure traite un sujet contemporain sans repères spatio-temporels ni considération géopolitique ; les guerres en contexte de fond pourraient être toutes les guerres. Elle se concentre sur la dimension humaine du voyage de cette enfant.
Elle raconte l’exil des réfugiés sans pathos en choisissant la poésie comme langage (elle cite des vers de grands auteurs), en les comparant à des oiseaux migrateurs ; le vol des oiseaux servant de fil rouge au récit.
Nadia Nakhlé a opté pour une histoire dessinée dans des teintes sombres rehaussées de touches de couleurs, à mi-chemin entre livre illustré et BD, avec des pleines pages formant des tableaux somptueux, ornant les bords de pages de liserés, le tout sur un papier de qualité.