Recherche


Avis de lecteurs

Carnet de prison (Galien)

note: 4«Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts» Isaac Newton Jérôme - 29 janvier 2024

"Meilleur texte" [...] selon le préfacier et écrivain communiste Alain Badiou sur la prison, qui y est "admirablement croquée" par l'auteur de bandes dessinées et dessinateur de presse (Le Sans-culotte [...]

L'horloge à l'envers n° 2
La pierre de folie (Anne Pouget)

note: 5Les experts Sylvie - 19 décembre 2023

Dans cette suite, nous retrouvons, avec plaisir, Samuel et son maître, le Diable Noir, Ambrine et la mirgesse.
L'arrivée de l'étrange Grand Pierre va amener nos amis à enquêter afin de [...]

On sème la folie (Laurent Bonneau)

note: 5"Travailler au métier d'homme" Sylvie - 19 décembre 2023

Cinq amis, la trentaine, se retrouvent le temps d'un week-end.
Ils évoquent les souvenirs, le présent et tentent de se projeter dans un futur qui demeure flou.
Des questionnements sur la vie, [...]

Oshi no ko n° 1 (Aka Akasaka)

note: 5L'étoile du mensonge Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de Aka Akasaka qui nous met en avant le monde du spectacle qui est un milieu où on voit beaucoup de noirceurs. Un gros coup cœur personnel [...]

Je suis leur silence (Jordi Lafebre)

note: 5Les voix d'Eva Sylvie - 8 février 2024

Eva est psychiatre. Fantaisiste, délurée, débordante de vitalité, c'est une jeune femme décalée et attachante.
Elle est contactée par une ancienne patiente pour venir l'assister suite au décès d'un oncle.
Eva [...]

Le boiseleur n° 1
Les mains d'Illian (Hubert)

note: 5Les oiseaux en bois Sylvie - 17 février 2024

Illian est un sculpteur sur bois très talentueux. Il travaille, sans relâche, pour M. Koppel, à fabriquer des cages en bois que ce dernier vend aux habitants de Solidor, la [...]

Critique

 

Le roi disait que j'étais diable (Clara Dupont-Monod)

note: 5« Aliénor. Une forteresse. Belle, isolée, imprenable ! » Angélique, MMC - 11 février 2022

Clara Dupont-Monod, doublement primée cet automne (prix Femina et Goncourt des Lycéens) pour son roman « S’adapter », a consacré auparavant deux ouvrages à la plus romanesque des figures historiques féminines : Aliénor d’Aquitaine. Avec audace, elle parvient à combler les vides laissés par les historiens sur la vie d’Aliénor, depuis son mariage à l’âge de 13 ans avec le futur roi Louis VII jusqu’à son « divorce » 15 ans plus tard. L’écriture y est particulièrement soignée ; le récit est ponctué de poèmes médiévaux et l’alternance des voix d’Aliénor et de Louis permet de mieux les cerner et de révéler l’amour impossible entre les deux, tant leurs caractères s’opposaient. Le point de vue de Louis VII est intéressant car peut-être était-il le plus à même de percer le mystère Aliénor : il avait compris qu’elle était insaisissable ! Clara Dupont-Monod est aussi l’auteure de « La Révolte » où cette fois Aliénor est racontée par son fils Richard Cœur de Lion.