Recherche


Avis de lecteurs

Les jardins de Zagarand (Eric de Kermel)

note: 5Telle la poésie de la vie Gabin - 7 juin 2021

Paul est un père qui n’est plus depuis que le destin lui a arraché son fils. Anéanti, enseveli par la souffrance, il décide de partir rejoindre sa sœur, Mathilde, à [...]

Spy X Family n° 1 (Tatsuya Endo)

note: 5Un premier tome avec énormément de potentiel ! Victoria, MMC - 10 mars 2021

Dans la famille parfaite, je demande le père espion, la mère tueuse à gage, et la fillette télépathe ! Le jour où Twilight, l’espion le plus doué de sa génération, [...]

La somme de nos folies (Shih-Li Kow)

note: 4Un beau moment en Malaisie S.BASSET - 10 mars 2021

C'est une belle chronique de vie qui se passe en Malaisie, un conte doux-amer d'une grande bienveillance et qui nous fait découvrir une société multiculturelle dont je ne soupçonnais pas [...]

La dame à la licorne (Béatrice Fontanel)

note: 5Un album écrin d'amour et de valeurs. Gabin - 9 juin 2021

"Par les forêts fécondes,
Par les vertes vallées
Où les fruits abondent
J'ai traversé les rivières
Qui dévalaient de les montagnes
Et débordaient de leur lit,
J'ai couru longtemps,
Sans savoir jamais
Que je vous cherchais."
Voici quelques [...]

Rouge (Pascaline Nolot)

note: 5Surprenant Frederic - 27 mai 2021

Une superbe découverte, Rouge fait penser un peu au conte du Petit Chaperon Rouge, mais juste un peu car l'histoire est beaucoup plus sombre.
Bien que l'histoire ne soit pas [...]

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Critique

 

Je m'appelle Budo (Matthew Dicks)

note: 3Touchante histoire, mais... Victoria, MMC - 15 juin 2016

Ce livre interpelle dès la couverture, non seulement au niveau du graphisme très original, mais aussi du titre à rallonge ! L'originalité du roman réside dans le fait que c'est Budo, l'ami imaginaire, qui raconte l'histoire. Car comme il tient à le préciser, Budo existe bien par lui-même, au-delà de l'imagination de Max.

On pourrait croire que tout est dit, pourtant Max a une place à part, puisqu’il est autiste, ce qui le rend particulièrement vulnérable au monde qui l'entoure. Budo a donc pour mission de protéger Max des disputes de ses parents, des grands de l'école...mais lorsque l’enfant se fait enlever, Budo est un peu démuni pour lui venir en aide, et doit alors se faire aider de ses amis...imaginaires.

Plein d'humour et d'originalité, le roman traite avec justesse du sujet du handicap, et même du rapt d'un enfant… mais avec beaucoup trop de longueurs ! Moi qui attendais de lire ce titre depuis longtemps, j’étais un peu déçue par ma lecture, que j’ai bien failli ne pas terminer…