Recherche


Avis de lecteurs

La somme de nos folies (Shih-Li Kow)

note: 4Un beau moment en Malaisie S.BASSET - 10 mars 2021

C'est une belle chronique de vie qui se passe en Malaisie, un conte doux-amer d'une grande bienveillance et qui nous fait découvrir une société multiculturelle dont je ne soupçonnais pas [...]

La dame à la licorne (Béatrice Fontanel)

note: 5Un album écrin d'amour et de valeurs. Gabin - 9 juin 2021

"Par les forêts fécondes,
Par les vertes vallées
Où les fruits abondent
J'ai traversé les rivières
Qui dévalaient de les montagnes
Et débordaient de leur lit,
J'ai couru longtemps,
Sans savoir jamais
Que je vous cherchais."
Voici quelques [...]

Rouge (Pascaline Nolot)

note: 5Surprenant Frederic - 27 mai 2021

Une superbe découverte, Rouge fait penser un peu au conte du Petit Chaperon Rouge, mais juste un peu car l'histoire est beaucoup plus sombre.
Bien que l'histoire ne soit pas [...]

Spy X Family n° 1 (Tatsuya Endo)

note: 5Un premier tome avec énormément de potentiel ! Victoria, MMC - 10 mars 2021

Dans la famille parfaite, je demande le père espion, la mère tueuse à gage, et la fillette télépathe ! Le jour où Twilight, l’espion le plus doué de sa génération, [...]

Lady whisky (Joël Alessandra)

note: 4L’histoire vraie d’une femme passionnée de whisky. Agnès MMC - 10 mars 2021

Helen Frances Arthur a consacré une grande partie sa vie au whisky, rare femme acceptée dans cet univers très masculin. Lorsqu'elle décède en 2015, sa nièce et son mari, l'auteur [...]

La laitière de Bangalore (Shoba Narayan)

note: 4Un voyage en Inde Agnès MMC - 10 mars 2021

Après 20 ans passés au Etats–Unis la journaliste Shoba Narayan revient en Inde, à Bangalore, pour s’y installer avec son mari et ses deux filles qui ne connaissent quasiment pas [...]

Critique

 

Les Autodafeurs n° 2
Ma soeur est une artiste de guerre (Marine Carteron)

note: 5Un second tome excellent! Victoria, MMC - 29 mai 2015

La lutte contre les Autodafeurs continue pour Auguste, Césarine, Néné et leurs compagnons d’armes. Le premier tome finissait en apothéose : Marine Carteron entre directement dans le vif du sujet et l’intrigue débute ainsi immédiatement après les évènements ayant secoué la famille Mars.
Riche en rebondissements et révélations en tous genres, ce deuxième tome est dans la continuité du premier (et pourtant, c’est rare que les suites soient aussi bien !) avec une alternance de points de vue entre le frère et sa petite sœur autiste. L’un nous apporte l’action et le côté irréfléchi de l’adolescence, l’autre une réinterprétation des évènements et du monde qui l’entoure. J’ai aimé que l’auteure donne ici la part belle à Césarine, qui grandit et s’éveille doucement aux sentiments, ce qui donne lieu à quelques passages franchement émouvants…
Une série attachante par ses héros hors du commun mais aussi par la réflexion de fonds (le contrôle de la connaissance humaine par le biais de l’écrit). Si le premier tome avait été un coup de cœur pour moi, il en va de même pour cet opus-là, à lire absolument!