Recherche


Avis de lecteurs

Le Sorceleur n° 1
Le dernier voeu (Andrzej Sapkowski)

note: 4Du bon fantastique Céline - 3 juin 2022

J'ai vu la série avant de lire les livres et je dois dire que je trouve que c'est une bonne adaptation. Il y a quelques longueurs à certains moments de [...]

La face cachée de l'écureuil (Erwan Balança)

note: 4Noisettes, prenez peur ! S.BASSET - 3 juin 2022

Un très bel ouvrage de photographies animalières sur les écureuils de nos parcs et de nos forêts, agrémentez de nombreuses informations sur leur vie !

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

Madeleine, résistante n° 1
La rose dégoupillée (Dominique Bertail)

note: 5Une BD passionnante sur Madeleine Riffaud, résistante à 17 ans. Elsa - 24 février 2022

Madeleine a 93 ans en 2017 quand Jean-David Morvan l’appelle pour lui proposer de faire une bande dessinée sur elle : « une BD ?!! … mais c’est pour les [...]

Le roi disait que j'étais diable (Clara Dupont-Monod)

note: 5« Aliénor. Une forteresse. Belle, isolée, imprenable ! » Angélique, MMC - 11 février 2022

Clara Dupont-Monod, doublement primée cet automne (prix Femina et Goncourt des Lycéens) pour son roman « S’adapter », a consacré auparavant deux ouvrages à la plus romanesque des figures historiques [...]

La source au bout du monde (William Morris)

note: 4Un roman arthurien...du 19ème siècle ! S.BASSET - 3 juin 2022

Les amateurs des romans arthuriens de Chrétiens de Troyes seront ravis de se plonger dans ce texte exigeant qui rend un hommage appuyé aux récits de chevalerie médiévaux

Critique

 

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Vertige de la mort Jérôme, LLMC - 8 mars 2022

Cette bande dessinée est à la fois un voyage dans le temps, des premiers dessins humains rupestres à l’histoire récente du livre et de son évolution numérique, mais aussi une exploration de la signalétique à travers le temps (comment signifier le danger nucléaire de manière universelle pour des durées vertigineuses ?) ; un magnifique voyage dans l’espace de la mal nommée « diagonale du vide », au départ de la grotte dessinée de Pech Merle jusqu’au petit village meusien de Bure où le projet d’enfouissement des déchets nucléaire est en cours, une réflexion sur le métier de dessinateur, sur la marche et sur le vivant. Une traversée solitaire émaillée de rencontres avec des habitants ordinaires comme avec des compagnons de route d’un jour ou plus… Le parti pris subjectivement revendiqué par Etienne Davodeau de dénoncer ce projet, avec l’aide de militants informés, se conjugue équitablement avec un besoin d’évasion, de légèreté et de description des grands espaces pleins de beauté (en passant par le massif central, Moulins, le Morvan, etc.) rendu possible par les dessins somptueux du dessinateur.