Recherche


Avis de lecteurs

Tout rendre au vent (Marion Millo)

note: 5Adieu souffrances ! Clarisse - 8 novembre 2022

Anna va être confiée comme domestique à un couple de bourgeois dans les années 50, violée par le maître elle se retrouve enceinte très jeune et quitte son travail, laissant [...]

Disparues (Karl Zéro)

note: 5Du grand Karl Zero Céline - 19 novembre 2022

Karl Zero fait preuve d'un très grand professionnalisme dans ce livre, il reprend certaines des affaires les plus médiatisées, avec toute son expertise de journaliste spécialisé dans les faits divers, [...]

Grizzly (Nan Aurousseau)

note: 5Roman noir et humour, joli mélange ! Clarisse - 8 novembre 2022

Dan et John sont amis et associés, cela fait trois ans que leur camp propose aux touristes des treks, randonnées, pêche etc. Cependant, un riche client habitué, George Heigler, a [...]

Parce que c'était le seul choix (Sophie Renouard)

note: 5Un choix dangereux. Clarisse - 8 novembre 2022

Olivia élève seule ses trois enfants, elle est gynécologue dans une clinique parisienne et tous les jours elle est confronté au proxénétisme qui les écœure elle et son amie d’enfance, [...]

L'histoire de toutes les histoires (Jean-Pierre Kerloc'h)

note: 5"Il était une fois..." Clarisse - 8 novembre 2022

Le roi des rois est très, très vieux, il sent que sa fin est proche, mais avant de mourir, il souhaite pouvoir lire l’histoire de tous les hommes, on fait [...]

Michel le mouton qui n'avait pas de chance (Sylvain Victor)

note: 5Michel le mouton intrépide Maureen, MMC - 12 novembre 2022

Imaginez une montagne et un troupeau de moutons dont l'un d'eux, Michel, est persuadé qu'il n'a pas de chance.
Au gré de ses déplacements, rencontres et aventures, Michel va justement tester [...]

Critique

 

L'île haute (Valentine Goby)

note: 5Que la montagne est belle FM - 21 septembre 2022

1942. Vadim est un petit Parisien juif et, pour soigner son asthme et l’éloigner du danger, sa famille le confie à des montagnards de Vallorcine, dans les Alpes. Pour cet enfant qui n’a jamais quitté Paris, l’arrivée dans cette vallée reculée est un choc absolu : émotionnel, sensoriel, esthétique. Il va regarder, observer, absorber, chaque détail des montagnes, de leur lumière, leur couleur changeante, leur relief, leur végétation et leurs habitants.
Mais Vadim, renommé Vincent dès lors qu’il descend du train, est aussi un garçon d’une dizaine d’années avec sa vie d’écolier, ses jeux, et il découvre la vie des enfants à la montagne, au plus près de la nature et avec beaucoup de travail.
Pendant ces quelques mois, Vincent va découvrir également l’émoi amoureux, le secret, la vie d’une communauté. Mais la guerre continue, et l’occupant italien va laisser place en 1943 à l’occupant allemand, plus dangereux.
Toute l’histoire est vécue du point de vue de ce jeune garçon, dont la vie et l’état de santé seront transformés par ce séjour à la montagne. Un roman sensible, émouvant, d’une immense poésie, qui décrit très bien la vie rurale de l’époque de la guerre, et évoque aussi avec une grande finesse les angoisses et les forces de l’enfance.