Recherche


Avis de lecteurs

Le choeur des femmes (Martin Winckler)

note: 5A lire de toute urgence ! Maureen, MMC - 9 juillet 2021

600 pages au sein d'un service gynécologique et on ouvre les yeux sur des pratiques qu'on ne devrait plus accepter !
Jean n'est ni tendre ni à l'écoute de ses patientes. [...]

grizzly itch (Victoria Cassanell)

note: 5The grizzly itch P.R - 9 juillet 2021

This is really a cute and funny story with endearing characters. Great drawings!

De quoi aimer vivre (Fatou Diome)

note: 4L'amour comme un lien Marie, MMC - 24 juillet 2021

Chacune des nouvelles qui forment ce livre semble singulière et pourtant toutes sont liées par la force de l’amour. Simple mot ou poudre aux yeux pour certains, raison de vivre [...]

Faërie (Raymond E. Feist)

note: 5Entre fantastique et horreur Maureen, MMC - 9 juillet 2021

Avant d'emménager dans une vieille maison isolée au coeur de la forêt, assurez-vous que celle-ci ne soit pas habitée par tout le folklore européen (anglo-saxon) : Titania et Obéron, Puck, [...]

Lord Jeffrey n° 1
Le train de 16h54 (Joël Hemberg)

note: 5Un brin de Sherlock Holmes, un soupçon d'Harry Potter, une goutte de James Bond Marie, MMC - 24 juillet 2021

Un brin de Sherlock Holmes, un soupçon d'Harry Potter, une goutte de James Bond. On le comprend vite, l'ambiance de cette bande dessinée est so british ! Nous sommes en [...]

Brooklyn (Colm Tóibín)

note: 4Le roman de l'exil et du passage à l'âge adulte Maureen, MMC - 9 juillet 2021

Années 50, Eilis a la chance de trouver une formation et un emploi à Brooklyn. Elle quitte donc sa famille et sa petite campagne irlandaise pour se construire une nouvelle [...]

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 5Très jolie découverte ! Victoria, MMC - 12 mai 2021

Amateurs de space-opera bourré d’action et de rebondissements, passez votre chemin. Les romans de Becky Chambers s’apparentent plutôt à de la science-fiction « feel good ».

Dans ce premier tome (les histoires sont indépendantes les unes des autres), on suit le quotidien d’un vaisseau tunnelier, le Voyageur, et de son petit équipage soudé, à travers l’arrivé à bord de Rosemary, qui fuit visiblement quelque chose.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’univers est extrêmement riche, car peuplé d’aliens très variés ! Ce qui explique qu'il soit beaucoup question de relations inter-espèces et de tolérance : un propos intelligent et drôlement en adéquation avec certaines questions d’actualité.

Le roman offre un panel de personnages extrêmement attachant (même le plus grincheux d'entre eux !) et on suit avec intérêt les relations qui se tissent, malgré les divergences fréquentes. C'est finalement avec un gros pincement au cœur qu’on les laisse continuer leur route spatiale sans nous…