Recherche


Avis de lecteurs

Trio (William Boyd)

note: 5Addictif Joëlle, MMC - 21 juillet 2021

Elfrida Wing, célèbre autrice en panne d’inspiration depuis dix ans, alcoolique est marié à un réalisateur qui la trompe sans scrupule. Anny Viklund, jeune, belle, célèbre actrice hollywoodienne a une [...]

Trio (William Boyd)

note: 5Addictif Joëlle, MMC - 21 juillet 2021

Elfrida Wing, célèbre autrice en panne d’inspiration depuis dix ans, alcoolique est marié à un réalisateur qui la trompe sans scrupule. Anny Viklund, jeune, belle, célèbre actrice hollywoodienne a une [...]

Vaisseau d'Arcane n° 1
Les Hurleuses (Adrien Tomas)

note: 5Un monde fantasy riche et original ! Maureen, MMC - 9 juillet 2021

Sous forme de roman chorale, Adrien Tomas nous présente un monde fantasy riche et foisonnant. Les 4 personnages "principaux" suivent des objectifs différents et voyagent d'un bout à l'autre de [...]

Lord Jeffrey n° 1
Le train de 16h54 (Joël Hemberg)

note: 5Un brin de Sherlock Holmes, un soupçon d'Harry Potter, une goutte de James Bond Marie, MMC - 24 juillet 2021

Un brin de Sherlock Holmes, un soupçon d'Harry Potter, une goutte de James Bond. On le comprend vite, l'ambiance de cette bande dessinée est so british ! Nous sommes en [...]

Faërie (Raymond E. Feist)

note: 5Entre fantastique et horreur Maureen, MMC - 9 juillet 2021

Avant d'emménager dans une vieille maison isolée au coeur de la forêt, assurez-vous que celle-ci ne soit pas habitée par tout le folklore européen (anglo-saxon) : Titania et Obéron, Puck, [...]

Les oubliés de Prémontré (Stéphane Piatzszek)

note: 5Toute guerre a "ses oubliés" Marie, MMC - 24 juillet 2021

Cette bande dessinée nous raconte l'histoire de ces hommes et ces femmes que non seulement l'Histoire a oubliés mais avant elle, les autres hommes. En 1914, 1300 malades résident à [...]

Critique

 

Les jardins de Zagarand (Eric de Kermel)

note: 5Telle la poésie de la vie Gabin - 7 juin 2021

Paul est un père qui n’est plus depuis que le destin lui a arraché son fils. Anéanti, enseveli par la souffrance, il décide de partir rejoindre sa sœur, Mathilde, à Zagarand. Un oasis d’humanité oublié aux confins de l’Afrique subsaharienne.
Plus que le roman d’une reconstruction, Éric de Kermel nous initie au fil des pages à une philosophie. Celle de vivre. Debout. Et non courbé par le poids de l’adversité.
Sur les bords de l’Izir se cultivent d’incroyables jardins où germe la sagesse. Il s’y élève également de modestes maisons qui font de chaque mot la plus grande richesse du monde.
À Zagarand, la sensibilité n’est pas une tare. Elle est une vertu, un pas majeur vers la maturité et la responsabilité.
À Zagarand, l’osmose régnant entre l’Homme et la Nature insuffle, inspire une confiance nouvelle envers chaque être qui vit.
À Zagarand, chaque sentiment est une vibration qui fait palpiter l’âme. C’est un feu qui danse en chacun, qui embrase le cœur d’amour, qui illumine l’esprit de discernement.
Aux côtés d’Élias, Mayssa, Maalik ou encore d’Aimane, la femme médecine, venez découvrir comment la beauté prend son essence dans la simplicité.
La délicieuse poésie de l’auteur de La Libraire de la place aux Herbes et d’Orphelins de l’aurore vous transportera encore une fois au sein d’un univers merveilleux, fondement d’une nouvelle manière d’habiter la Terre.