Recherche


Avis de lecteurs

Made in abyss n° 1 (Akihito Tsukushi)

note: 5Gros coup de coeur Aurore - 27 décembre 2023

Plongez dans l’Abysse avec Rico et Legu ! Depuis que l’Abysse est apparu, les Caverniers l’explorent en quêtes de reliques qui leur rapporteront richesses et célébrité. Mais le gouffre n’est [...]

Oshi no ko n° 1 (Aka Akasaka)

note: 5L'étoile du mensonge Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de Aka Akasaka qui nous met en avant le monde du spectacle qui est un milieu où on voit beaucoup de noirceurs. Un gros coup cœur personnel [...]

Et vous passerez comme des vents fous (Clara Arnaud)

note: 5L'Ourse Sylvie - 14 février 2024

Dans les Pyrénées, à l'aube du XXème siècle, Jules capture une oursonne pour la dresser et devient montreur d'ours.
Aujourd'hui, dans ces mêmes montagnes, une ourse attise les peurs ancestrales. Gaspard [...]

Le rapport de Brodeck n° 2
L'indicible (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce [...]

Les chevaux du vent n° 1-2 (Jean-Claude Fournier)

note: 5L'Octuple Sentier * Sylvie - 29 mars 2024

Une famille, une fratrie de trois frères dont le cadet est sourd. Ce dernier partira pour devenir moine bouddhiste.
Le quotidien... Le père ne peut se résoudre à cet abandon et [...]

Ralph Azham n° 1
Est-ce qu'on ment aux gens qu'on aime ? (Lewis Trondheim)

note: 4Vaut le détour Maxence - 26 février 2024

Léger, drôle et touchant.
La suite des aventures donne envie !

Avis de lecteurs

 

The housing monster (prole.info)

note: 5the housing monster Boris - 30 mars 2024

le titre pourrait se traduire par: "quand le bâtiment va tout va". Ou comment asservir le peuple avec le crédit.
PS: c'est un livre "en français" malgré son titre

Les chevaux du vent n° 1-2 (Jean-Claude Fournier)

note: 5L'Octuple Sentier * Sylvie - 29 mars 2024

Une famille, une fratrie de trois frères dont le cadet est sourd. Ce dernier partira pour devenir moine bouddhiste.
Le quotidien... Le père ne peut se résoudre à cet abandon et part, pour un long périple, voir son enfant.
Un long temps s'écoule. Sans nouvelle du père, le puîné décide de partir à sa recherche...
"Les chevaux du vent" se lit comme une épopée initiatique au bout de laquelle se trouvent l’acceptation et la sagesse.
(* L'Octuple Noble Chemin ou Noble octuple sentier, constitue le cœur de l'enseignement du Bouddha et le modèle de toute pratique bouddhiste).

Le printemps de Sakura (Marie Jaffredo)

note: 5"Puis chaque année, le printemps revient" Sylvie - 26 mars 2024

Sakura vit à Tokyo avec son père. Sa mère est morte dans un accident, Sakura avait 5 ans. Cela fait trois ans et Sakura est une petite fille triste. Son père doit s'absenter pour son travail et confie sa fille à sa grand-mère maternelle.
Au contact d'Obaa, qui vit dans le respect des traditions japonaises, Sakura va découvrir tout un univers inconnu : Elle va apprendre à observer, écouter, goûter, sentir.
Dans la contemplation et grâce à la sagesse d'Obaa, Sakura fera le deuil de sa maman partie trop tôt.
"Le printemps de Sakura" est une BD pleine de douceur et de poésie sur un sujet douloureux. C'est aussi une ode à la contemplation et la lenteur qui sont des guides vers la résilience.

Le rapport de Brodeck n° 2
L'indicible (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce dernier accepte, contraint.
Il commence à écrire et, en contrepoint du meurtre de l'Autre, Brobeck va raconter son histoire, l'Indicible...
Les deux tomes de l'oeuvre de Larcenet révèlent tout ce qu'il y a de pire chez l'homme : lâcheté, intolérance, cruauté... Les dessins en noir et blanc, sont d'une implacable beauté même quand ils montrent l'horreur.
"Le rapport de Brodeck" laisse le lecteur K.O, pourtant c'est une lecture nécessaire.

Le rapport de Brodeck n° 1
L'autre (Manu Larcenet)

note: 5L'Autre et l'Indicible Sylvie - 19 mars 2024

Brodeck est un homme, rescapé de l'enfer.
Un jour, les hommes du village vont l'obliger à rédiger un rapport sur la mort de "L'Anderer", à laquelle Brodeck n'a pas assité. Ce dernier accepte, contraint.
Il commence à écrire et, en contrepoint du meurtre de l'Autre, Brobeck va raconter son histoire, l'Indicible...
Les deux tomes de l'oeuvre de Larcenet révèlent tout ce qu'il y a de pire chez l'homme : lâcheté, intolérance, cruauté... Les dessins en noir et blanc, sont d'une implacable beauté même quand ils montrent l'horreur.
"Le rapport de Brodeck" laisse le lecteur K.O, pourtant c'est une lecture nécessaire.

Différence invisible (Julie Dachez)

note: 5La fille aux baskets rouges Sylvie - 13 mars 2024

Marguerite est une jeune femme comme les autres : elle travaille, vit en couple.
Mais parfois, les apparences sont trompeuses. Le quotidien est un calvaire pour Marguerite qui doit faire d'énormes efforts pour faire face.
Décalée, elle ne trouve pas sa place. Les interactions sociales sont compliquées.
Marguerite décide donc de comprendre et apprendre à vivre avec la personne qu'elle est.
Les deux auteures signent une superbe BD, pleine de délicatesse, de bienveillance et d'humour pour aborder l'autisme, encore si méconnu en France.

Marx et la poupée (Maryam Madjidi)

note: 4Lettre franco-iranienne Jérôme - 6 mars 2024

Très beau texte de Maryam Madjidi qui raconte sa déterritorialisation relative, corporelle et mentale, jalonnée de doutes, de l'Iran vers la France. Ses réflexions sur l'école républicaine française et les langues, ses utilisations ou non dans des contextes binationaux et psychologiques en découlant, sont particulièrement intéressantes au moment où la révolte féministe iranienne contre le régime ne faiblit pas, malgré l'oppression et la répression féroce.

Connemara (Nicolas Mathieu)

note: 5Comédie humaine ultra moderne Jérôme - 6 mars 2024

Superbe fresque sentimentale rurale qui conjugue intimité des relations conjugales (mais pas que) et sociologie critique et subtile de la start-up nation, de la fracture centre/périphérie et du monde des managers et de l'entreprise, délicieusement tournés en ridicule.

L'université des chèvres (Christian Lax)

note: 5"L'éducation élève l'esprit" Sylvie - 2 mars 2024

Du XIXè siècle à nos jours, nous suivons les parcours de Fortuné et Sanjar, qui des Alpes du Sud en France aux paysages rudes de l'Afghanistan, vont de villages en villages afin de faire l'école aux enfants.
D'hier à aujourd'hui, les deux hommes vont se heurter aux interdits religieux et à l'ostracisation des filles qui sont privées de savoir.
"L'université des chèvres" est un réquisitoire pour l'égalité à l'accès au savoir et à la tolérance nécessaires pour lutter contre l'ignorance et l’extrémisme qui mènent à la haine et font le terreau des guerres.
Une vraie réussite !

Au coeur des solitudes (Lomig)

note: 5Hymne à la nature Sylvie - 2 mars 2024

"Et dans la forêt, je pars, pour perdre mon esprit et retrouver mon âme". Cette citation est de John Muir (21 avril 1838 / 24 décembre 1914). Lomig retrace la longue marche de Muir de 1500 kilomètres à pieds à travers l'Amérique, du Kentucky jusqu'à la Floride. Botaniste, naturaliste et pionnier de l'écologie, John Muir n'aura de cesse de célébrer la Nature.
Avec "Au cœur des solitudes", Lomig signe une BD indispensable tant par son propos que par les planches sublimes, véritables odes à l'émerveillement.

Ralph Azham n° 1
Est-ce qu'on ment aux gens qu'on aime ? (Lewis Trondheim)

note: 4Vaut le détour Maxence - 26 février 2024

Léger, drôle et touchant.
La suite des aventures donne envie !

Le boiseleur n° 1
Les mains d'Illian (Hubert)

note: 5Les oiseaux en bois Sylvie - 17 février 2024

Illian est un sculpteur sur bois très talentueux. Il travaille, sans relâche, pour M. Koppel, à fabriquer des cages en bois que ce dernier vend aux habitants de Solidor, la ville aux oiseaux.
N'ayant pas les moyens de s'acheter un oiseau, Illian, qui les aime tant, décide de sculpter un rossignol - son rossignol.
Il ignore, alors, les conséquences de cet acte.
Ce premier tome empreint de poésie, interroge sur le consumérisme forcené qui amène à l'effondrement de la beauté.

Et vous passerez comme des vents fous (Clara Arnaud)

note: 5L'Ourse Sylvie - 14 février 2024

Dans les Pyrénées, à l'aube du XXème siècle, Jules capture une oursonne pour la dresser et devient montreur d'ours.
Aujourd'hui, dans ces mêmes montagnes, une ourse attise les peurs ancestrales. Gaspard est berger et part pour l'estive. Il admire et craint l'ourse. Cette géante magnifique qui lui tue des brebis. Et puis, il y a Alma, éthologue, fascinée par l'animal. Elle relève les moindres indices de sa présence, met ses pas dans ceux du plantigrade pour tenter de l'apercevoir, moments furtifs de grâce.
L'animal et l'humain se côtoient dans la verticalité somptueuse et violente des montagnes.
"Et vous passerez comme des vents fous" est un superbe roman. L'écriture de Clara Arnaud est acérée et poétique. C'est un récit tellurique et sauvage, envoûtant.

Carnet de prison (Galien)

note: 4«Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts» Isaac Newton Jérôme - 29 janvier 2024

"Meilleur texte" [...] selon le préfacier et écrivain communiste Alain Badiou sur la prison, qui y est "admirablement croquée" par l'auteur de bandes dessinées et dessinateur de presse (Le Sans-culotte 85, Fakir) Galien. Avec lui, qui y propose des ateliers dessins, on entre à la prison de Caen pour tenter d'observer et de mieux comprendre cette privation de liberté unique dans le règne animal et les failles : la prison est essentielle à tout Etat, indépendamment de son utilité, réelle ou illusoire.

Oshi no ko n° 1 (Aka Akasaka)

note: 5L'étoile du mensonge Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de Aka Akasaka qui nous met en avant le monde du spectacle qui est un milieu où on voit beaucoup de noirceurs. Un gros coup cœur personnel que j'invite à lire.

Blue box n° 1 (Kōji Miura)

note: 5Une comédie romantique sportive Florian MSP - 3 janvier 2024

Un excellent manga de romance avec un petit côté sport où on va suivre nos deux protagonistes Chinatsu et Taiki qui vont commencer à mieux se connaître suite à une situation inattendue et voir leur relation se développer petit à petit. Qui sait, ça permettra peut-être à Taiki de dévoiler ses sentiments à Chinatsu. Un gros coup cœur personnel que je vous invite chaudement de lire.

Made in abyss n° 1 (Akihito Tsukushi)

note: 5Gros coup de coeur Aurore - 27 décembre 2023

Plongez dans l’Abysse avec Rico et Legu ! Depuis que l’Abysse est apparu, les Caverniers l’explorent en quêtes de reliques qui leur rapporteront richesses et célébrité. Mais le gouffre n’est pas sans dangers : monstres en tout genre et la Malédiction de l’Abysse rendent les expéditions périlleuses voire mortelles… Ce qui ne décourage pas Rico, orpheline, fille de la Carvernière la plus célèbre qu'il soit, bien décidée à explorer l'Abysse à la recherche de sa mère

Ténébreuse n° 1 (Vincent Mallié)

note: 5La belle et ses bêtes Sylvie - 25 décembre 2023

Après moult péripéties, Arzhur décide de retourner dans son pays avec Islen, afin de protéger.
Mais rien ne peut empêcher la terrible vengeance dont Islen est, à son insu, l'instrument.
Cette suite est sombre et violente : entre vérités, mensonges et manipulations.
Du chaos naît la rédemption.
Superbe !

Ténébreuse n° 1 (Vincent Mallié)

note: 5La couronne de papillons Sylvie - 25 décembre 2023

Un chevalier devenu mercenaire ; une princesse retenue captive dans un château oublié de tous...
Le chevalier sauve la princesse. Mais entre féerie et maléfice la frontière est, parfois, ténue.
"Ténébreuse" porte à merveille son nom : dès les premières pages nous sommes captivés par cette histoire ambiguë, magistralement mise en image par Vincent Mallié.

Adieu Birkenau (Ginette Kolinka)

note: 5"Maintenant, c'est vous ma mémoire" Sylvie - 19 décembre 2023

Ginette Kolinka est déportée au camp d'Auschwitz-Birkenau, le 13 avril 1944. Elle vivra l'enfer : la faim, la maltraitance, les maladies...
Cette survivante des camps de la mort a mis trente ans avant de pouvoir libérer sa parole.
Depuis, elle témoigne dans les établissements scolaires afin que le devoir de mémoire perdure...Ginette Kolinka est une femme extraordinaire qui possède une force de caractère et beaucoup d'humour qui rendent cette BD essentielle et émouvante.

On Giacometti (Hania Rani)

note: 1On Giacometti Patrick - 16 novembre 2023

Héritière de Keith Jarrett, Terry Riley, klaus Shulze et admiratrice d'Agnès Obel une prodigieuse pianiste

Ghosts (Hania Rani)

note: 1ghosts Patrick - 16 novembre 2023

Héritière de Keith Jarrett, Terry Riley, klaus Shulze et admiratrice d'Agnès Obel une prodigieuse pianiste

Hello (Hania Rani)

note: 4Hello Patrick - 16 novembre 2023

Héritière de Keith Jarrett, Terry Riley, klaus Shulze et admiratrice d'Agnès Obel une prodigieuse pianiste

Aux portes du palais (Mediapart)

note: 5"Un bon croquis vaut mieux qu'un long discours." Napoléon Bonaparte Jérôme - 10 novembre 2023

Lire l'excellent travail d'enquête et de reportage du journal en ligne Mediapart sous la forme de bande dessinée hors séquence électorale procure une piqûre de rappel toujours utile sur le danger fasciste permanent tout en reposant ses yeux. A (re)lire d'urgence ou en prenant le temps !

Les grands cerfs (Gaétan Nocq)

note: 5L'affût Sylvie - 30 septembre 2023

Un couple a choisi de vivre isolé du monde dans les montagnes des Vosges. La femme, Pamina, devine la présence des cerfs à leurs traces. Léo, un photographe animalier construit sa cabane d'affût sur le terrain du couple et va initier Pamina à l'observation des cerfs.
Fascinée, elle décide d'en faire le sujet de son prochain roman.
Elle va passer des nuits à l'affût de la vie sauvage qui l'entoure...
Gaëtan Nocq signe une remarquable BD, pleine d'empathie pour la Nature et le monde animal, sans concession pour les "fous dangereux que nous sommes"

Sakamoto days n° 1
L'assassin légendaire (Yūto Suzuki)

note: 5Quand le passé d'un célèbre assassin refait surface Florian MSP - 30 septembre 2023

Ce manga mélange parfaitement le côté action et humour. On suit Sakamoto dont le passé de célèbre assassin refait surface et une organisation d'assassins veut l'éliminer. Si il veut vivre une vie paisible avec sa famille, Sakamoto doit faire face à cette organisation mais malgré sa prise de poids, il a toujours les mêmes réflexes qu'il avait quand il était encore assassin ce qui donne des très bonnes scènes d'action. Une pépite que j'invite le plus grand nombre à lire.

Le Chat Potté n° 1
Shrek (Chris Miller)

note: 5très bien mais pas moins de 10 ans Manon - 27 septembre 2023

j'ai vraiment adoré ce film, pleins de retournements de situation et de péripécies... Mais c'est aussi ce qui fait sa difficulté: les enfants de 6 ans ne sont, à mon avis, pas assez mûrs pour comprendre toute la complexité de l'histoire. Sinon, c'est un superbe film à regarder en famille: je recommande vivement!

Roxane vend ses culottes (Maybelline Skvortzoff)

note: 3Bien mais je conseille plutôt pour les + de 18 ans Manon - 27 septembre 2023

ce livre, sous format de BD, est pas mal: aux premiers abords l'on pourrait croire qu'il s'agit d'un livre pour "les ados mal dans leur peaux" mais c'est réellement pour les plus de 18 ans, avec des scènes de nudité... après, je conseille pour les ados qui souhaite "se divertir"...

Ceux qui me restent (Damien Marie)

note: 5L'effacement au monde Sylvie - 27 septembre 2023

Un coup de foudre "le vrai sérieux". Un homme veuf trop tôt. Une petite Lilie à consoler : "père : unique refuge".
Trente huit ans, soixante dix ans, un ciré jaune, la nuit, la vie mélangée, en pointillés...
"Ceux qui me restent" parle de la maladie d'Alzheimer sans concession, avec émotion et ça nous touche en plein cœur.
Une vraie réussite !

La vie clandestine (Monica Sabolo)

note: 3Dans la plaie Jérôme - 26 septembre 2023

Dans ce roman que l'on pourrait qualifier d'initiatique, deux enquêtes s'entremêlent et s'auto-alimentent : une autour des membres les plus connus d'Action directe, autour de la libraire anarchiste Hellyette Bess et en particulier de Joëlle Aubron et de Nathalie Ménigon, et celle sur la narratrice elle-même et son passé traumatique. Le roman se transmue en récit réaliste, sourcé, à la fois prétexte à une interrogation existentielle, sur l'éthique et la morale frôlant l'obsession, et antidote personnelle permettant de panser ses plaies...

Blue lock n° 1 (Muneyuki Kaneshiro)

note: 5Une battle royale version foot Florian MSP - 23 septembre 2023

Un manga de sport qui casse complétement les codes des mangas du même style où l'esprit d'équipe n'a pas sa place mais bien être le meilleur buteur et écraser les autres. A lire pour tous les fans de foot et de mangas de sports et à découvrir pour tous les novices du milieu du football.

Le jardin de Baba (Jordan Scott)

note: 5Des vers de terre plein les mains Sylvie - 22 septembre 2023

Tous les matins, un garçon va chez sa grand-mère - Baba - car c'est elle qui l’emmène à l'école.
Baba a un jardin merveilleux et transmet son savoir et sa passion à son petit-fils.
Peu de mots entre l'aïeule et le garçon mais une infinie tendresse...
Ce récit magnifique touchant et plein d'émotions est magnifié par les illustrations d'une grande douceur empreinte de poésie.
Un livre intergénérationnel.

Notre guerre civile (Judith Perrignon)

note: 4La vierge rouge Sylvie - 22 septembre 2023

Louise Michel, figure emblématique de la Commune, anarchiste. Toute sa vie, elle combattra les iniquités, les inégalités des classes. Emprisonnée, déportée au bagne de Nouvelle-Calédonie, jamais elle ne cessa de se battre, de résister.
Elle laisse, en héritage, ses écrits.
"Notre guerre civile" est une biographie qui se lit comme un polar. Claire, très bien documentée, elle dresse le portrait d'une femme passionnée, volontaire, entêtée.
Petit bémol : les apartés de l'auteure sur sa méthodologie de recherche cassent le rythme de lecture.
Mais cet ouvrage, devoir de mémoire, est nécessaire.

La vie dure trois minutes (Agnès Laroche)

note: 5Emotions et espoir Emilie - 19 septembre 2023

Automne est une adolescente qui a vecu un drame. et choisi d'ecrire pour alleger sa peine. On découvre ses ressentis, ses hésitations et ses choix pour retrouver goût à la vie. L'alternance entre le moment présent et les pages de son cahier donnent du rythme à la lecture. Ce livre est plein d'espoir, se lit facilement et peut être aidant pour des jeunes vivant une situation difficile.
J'ai beaucoup apprécié la playlist.

Projet indigo (Agnès Laroche)

note: 3Disparition en mer, magie, prison… et secrets de famille ! Catherine MSP - 8 septembre 2023

Depuis la disparition en mer du père de Cosmo, au large des côtes australiennes, ce dernier et son amie Liane travaillent sur le projet Indigo. Une opération secrète qui leur permettrait de soit retrouver le navigateur bien vivant, soit recueillir suffisamment de preuves qui confirmeraient son décès. Ne pas connaître la vérité est pire que tout pour Cosmo et l’obsède au quotidien, d’autant plus lorsque sa famille commence à évoquer l’organisation d’une cérémonie d’adieu qui leur permettrait à tous de tourner la page…

Mais notre jeune narrateur n’a pas dit son dernier mot et profite des vacances estivales pour faire avancer ce fameux projet, démarré il y a presque 1 an ! A l’aide de Google maps, d’un dictionnaire français-anglais et surtout de beaucoup de volonté, les voici prêts.

Jusqu’à ce que l’arrivée à la maison d’un ancien collègue de son grand-père vienne compliquer les choses… à moins que ce soit le contraire ? A partir de ce jour, des secrets apparaissent au grand jour.

Magie, prison, trafics, l’été s’annonce mouvementé et inoubliable !
A partir de 10 ans

Au nom de la bombe (Albert Dandrov)

note: 4Colonialité et racialisation du nucléaire militaire français Jérôme - 29 août 2023

Voilà une BD qui s'intéresse de près au sort d'environ 150 000 Françaises et Français, de métropole ou (ex) colonisés, qui ont subi les essais nucléaires (210 bombes explosées entre 1960 et 1996) : membres de l'armée, Algériens, Polynésiens, et l’ensemble du vivant. A travers 12 courts chapitres, le journaliste Albert Drandov accompagné du dessinateur Franckie Alarcon entendent rendre lisible les différents aspects de cette aventure secrète entreprise en parallèle de la révolution algérienne (et se finissant en Algérie courant 1966 soit 4 à 5 ans après l'indépendance) et ayant de graves conséquences jusqu'à nos jours, en collectant témoignages et documents précieux. Des risques nécessitant des espaces colonisés (désert du sud algérien et océan Pacifique) et des mensonges d'Etat marqués "secret-défense" pour les habitants d'Algérie et de Polynésie... comme pour les bidasses et leurs familles, parfois également victimes.

Une année à la campagne (Sue Hubbell)

note: 5La dame aux abeilles Sylvie - 19 août 2023

Certains livres vous prennent au cœur et vous les lisez avec un vrai bonheur et êtes triste de les finir...
Le récit de Sue Hubbell est de ceux-là. Avec une immense humilité, elle exprime la profonde gratitude pour la nature qui la fait vivre.
Vous apprendrez mille et une choses sur les abeilles, la faune et la flore des Ozarks, région montagneuse du Missouri.
Un roman simple, d'une grande beauté.

555 (Hélène Gestern)

note: 5Un livre captivant à l'intrigue bien ficelée. Angélique, MMC - 17 août 2023

Une partition ancienne est découverte dans la doublure d'un étui à violoncelle en restauration, mais aussitôt dérobée. Il pourrait s'agir d'une partition inédite du célèbre compositeur Domenico Scarlatti : la 556e sonate pour clavecin.
Cinq protagonistes : un ébéniste, un luthier, une soliste, un musicologue et un collectionneur, se lancent alors à sa recherche, à des fins différentes.
Ce roman, dense et rythmé, maintient le suspense jusqu'à la fin par l'alternance de brefs chapitres, qui adoptent le point de vue d'un personnage.
Hélène Gestern compose un très beau roman musical à l'écriture soignée, récompensé par le Grand Prix RTL-Lire Magazine Littéraire.

La Fièvre (Sébastien Spitzer)

note: 4« Parce que j’aime bien faire ce que je veux ! » Catherine MSP - 10 août 2023

Vous connaissez Calamity Jane évidemment mais Martha Jane ? Je veux dire par là ses toutes jeunes années ? Une mère décédée, un père absent... c’est à Jane que revient la gestion de la maison et l’éducation de ses 5 frères et sœurs, du haut de ses 11 ans. Et à l’époque de la Conquête de l’Ouest, les choses peuvent vite tourner au drame… Mais c’est le rôle que ce siècle lui assigne en tant que fille et que son frère lui rappelle d’ailleurs régulièrement :-( Bien qu’il soit plus jeune qu’elle, il possède plus de libertés, ce qui la met dans des colères noires !!!

Partagez le quotidien haut en couleurs de Jane : ses envies d’émancipation, ses galères, ses coups de sang mais aussi sa fierté et sa détermination, à l’origine de sa légende.

Série conseillée à partir de 10 ans, certains thèmes abordés étant assez difficiles, notamment dans le 2ème tome.

On attend la suite avec impatience !

La bibliothèque des rêves secrets (Michiko Aoyama)

note: 4Une lecture sur le bonheur et le pouvoir des livres : un roman pour l'été ! Angélique, MMC - 10 août 2023

Ce roman se lit comme un recueil de nouvelles : 5 chapitres, 5 histoires, 5 personnages mais un lien : une bibliothécaire qui travaille dans un centre social de Tokyo. Ces 5 personnes ne sont plus heureuses dans leur vie, se sentent piégées dans la monotonie de leur quotidien et ont mis leurs rêves entre parenthèse. Mais la rencontre avec Sayuri Komachi va changer leur vie. En effet, ces hommes et femmes viennent à la bibliothèque avec une recherche précise et repartent avec un livre supplémentaire qu’elle leur a conseillé et un petit plus : un objet qu'elle a fabriqué en laine feutrée, totalement décalés mais qui vont pourtant faire écho à leurs rêves. Ce livre va leur permettre de reprendre leur vie en main et de passer à l'action.
Une lecture bienveillante, douce et apaisante.

Dans la nuit et le vent n° 1
Dans la nuit et le vent n° 1
Le temps des offrandes (Patrick Leigh Fermor)

note: 5Dans la nuit et le vent : 3 tomes Dominique - 30 juillet 2023

Un jeune Anglais très cultivé décide de rallier Londres à Constantinople à pied (parfois à cheval, en bateau, en voiture ou en train) vers 1930. Il traverse l’Europe à la veille de la Deuxième Guerre. Son récit, souvent palpitant, aide à mieux comprendre l’histoire, y compris la plus proche de nous. Une lecture passionnante !

Les Artilleuses n° 1
Le Vol de la Sigillaire (Pierre Pevel)

note: 5Trio de choc, braquage de banque et fantastique Aurore - 28 juillet 2023

Plongez dans le Paris des Merveilles et allez à la rencontre du trio explosif des Artilleuses ! Dans ce premier tome, nous découvrons un Paris qui « n’est pas le nôtre, sans en être tout à fait un autre » qui est un décor assez courant dans ce genre de livres : un Paris réaliste, à l’exception du monde des fées qui s’invite dans la vie quotidienne. ✨ Mais ce qui est moins courant, c’est le groupe de choc que sont Lady Remington, Miss Winchester et Mam’zelle Gatling ! Ensemble, elles forment le trio des Artilleuses, connues de toutes les polices d’Europe, elles n’hésitent pas à faire parler la poudre lorsqu’elles se livrent à leur activité favorite : le braquage de banque !

La revanche des bibliothécaires (Tom Gauld)

note: 5Le monde des livres Florian MSP - 15 juillet 2023

Un roman graphique qui critique le monde du livre en général de manière ludique les auteurs, les éditeurs, les bibliothécaires, les libraires mais également nous les lecteurs ce que nous faisons avec les livres. Une pépite que je vous invite à lire si vous êtes une grande bouquineuse ou un grand bouquineur. De plus, vous trouverez des références qui vous feront rire.

Une Année en Provence (Peter Mayle)

note: 5Un anglais en Provence JM - 5 juillet 2023

En 1987 Peter Mayle et son épouse décident de venir s’installer dans le Luberon pour lequel ils ont eu un véritable coup de cœur. L’auteur dont le premier métier est la publicité s’installe dans le village de Ménerbes et s’emploie à approfondir ses connaissances sur la vie provençale. « Une année en Provence », le premier volume de sa « saga » provençale, nous invite mois après mois à découvrir le paysage au fil des saisons, les récoltes, la chasse et toutes autres activités paysannes. Avec beaucoup d’humour et une pointe de malice il va nous faire découvrir l’âme des provençaux, leur accent chantant, leur culture, leur cuisine. Au fil des pages Peter Mayle nous raconte son installation et les liens qu’il va tisser peu à peu avec les habitants autour de bons repas ou de la découverte des caves du Vaucluse. Il sait ajouter de la drôlerie à chaque épisode de sa nouvelle vie, il grossit sans doute un peu le trait sans jamais être méchant et toujours pour amuser son lecteur.
Son premier éditeur anglais très sceptique sur le succès de ses écrits lui avait promis un tarif préférentiel sur les invendus, son livre a remporté un tel succès qu’il a fallu très vite prévoir de nouveaux tirages pour faire face à la demande. Pas de doute Peter Mayle est devenu le plus anglais des auteurs provençaux !

Les gens de Mogador n° 1
Julia (Élisabeth Barbier)

note: 5Une saga familiale bien écrite FM - 4 juillet 2023

Série télévisée très populaire des années 70, Les gens de Mogador fut directement inspirée d’une saga familiale publiée entre 1946 et 1961, et que les éditions Archipoche ont eu le bon goût de rééditer en 2022. Les six volumes sont organisés autour de trois personnages féminins principaux : Julia, sa fille Ludivine, sa petite-fille Dominique. La série commence dans la première moitié du XIXe siècle. Julia est une jeune fille de bonne famille royaliste ; dotée d’un fort tempérament, elle s’est éprise de Rodolphe, héritier du domaine de Mogador et dont le principal défaut, aux yeux des parents de Julia, est d’être bonapartiste. Les divergences politiques sont rédhibitoires et les parents de Julia s’opposent au mariage. Celui-ci aura quand même lieu, mais une brouille durable s’installe. Julia va donc s’installer à Mogador, affronter sa sévère belle-mère, découvrir les affres de la vie conjugale et domestique, s’imposer, s’adapter. Ainsi débute une lignée dont on suivra les péripéties aux côtés de trois générations de personnages attachants, rythmées par les soubresauts et les changements politiques majeurs qui émaillent le XIXe et le XXe siècles, jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Nous sommes en Provence et l’autrice, qui a bien connu cette région, restitue à merveille son atmosphère. La série est très plaisante à lire, bien écrite, sans temps mort. Une parfaite lecture de vacances !

Frangines (Adèle Bréau)

note: 4Le livre des sœurs : un roman pour l'été ! Angélique, MMC - 2 juillet 2023

3 sœurs se retrouvent comme chaque été à la Garrigue, la maison familiale où elles ont vécu les plus belles heures de leur enfance, la Provence en toile de fond.
Mais cet été va chambouler la vie de Mathilde, Violette et Louise, et aussi celle de leur mère Jeanne : des souvenirs ressurgissent, des secrets sont révélés.
Un roman sur la relation sororale (disputes, complicité, jalousies, entraide, non-dits) très réaliste, rythmé, émouvant et plein d'humour.

Son odeur après la pluie (Cédric Sapin-Defour)

note: 5Aimer un chien FM - 1 juillet 2023

Après un premier deuil, le temps passe avant que le moment soit venu d'accueillir à nouveau un chien. Pour notre homme, le déclic se fait au hasard d’une petite annonce signalant une portée de bouviers bernois à adopter. C’est le début d’une grande et belle histoire d’amour qui nous est racontée avec une immense poésie, dans ses grandes étapes et ses petits moments essentiels : l’émotion de la rencontre, la fragilité du petit être que l’on accompagne dans sa croissance, les choix de vie avec leurs renoncements consentis parce que cette relation surpasse tout le reste et donne tant d’intensité à l’existence, l’agrandissement de la famille, la vieillesse et la mort, les moments partagés dans le quotidien domestique et dans les grands espaces montagnards. Car l’auteur a une autre passion, la montagne, c’est pourquoi il a baptisé son chien Ubac ; et elle aussi tient sa place dans ce livre
Initialement journaliste plutôt qu’écrivain, Cédric Sapin-Defour révèle un vrai talent. Ce livre atypique a quelque chose d’un « tombeau » au sens littéraire du terme, un merveilleux hommage à l’être aimé disparu. Sa lecture marque aussi par la profondeur jamais pesante des réflexions sur la vie, l’être au monde, et son observation respectueuse de l’animal, sans anthropomorphisme. Un texte à la fois souriant et grave, drôle parfois, bouleversant, inoubliable.

La fureur des siècles (Johan Heliot)

note: 4Vinci ad vitam eternam S.BASSET - 10 juin 2023

Johan Heliot, dont il faut saluer la qualité de l'écriture, excelle dans ce récit d'uchronie débridée à l'époque de la Renaissance. Léonard de Vinci, en compagnie de mercenaires cruels au passé trouble, y tiennent une place essentielle et donnent beaucoup de saveur à cette histoire !

Eux sur la photo (Hélène Gestern)

note: 5Une belle découverte Emilie - 7 juin 2023

Cette histoire de recherche du passé et de découvertes surprenantes vous transportera.
Vous y trouverez des descriptions détaillées des photos trouvées, sans être ennuyeuses, comme si vous observiez vous même.
Ce style épistolaire est très agréable et m'a vraiment donné la nostalgie des courriers reçus et envoyés. Un plaisir de lire, par la richesse de notre langue française, l'évolution des sentiments entre les personnages, et l'expression de leurs émotions au fur et à mesure des révélations.
Hâte de découvrir ses autres livres

Les fleurs de la guérilla (Lorenzo)

note: 4Une histoire populaire de l'Uruguay contemporain Jérôme - 5 juin 2023

Qui connaît la jeunesse armée de l'ex Président Uruguayen Pepe Mujica ? Fleuriste, cycliste et militant révolutionnaire Tupamaros, il paiera ses actions par un emprisonnement de douze ans avant d'être élu démocratiquement en 2009. Dans cette bande-dessinée originale où l'on suit le cheminement de l'enquête menée par le journaliste Uruguayen Lorenzo et son acolyte scénariste Costaricain Leo Trinidad, enchevêtré de récits-souvenirs de la vie de Mujica, on découvre les évolutions de la pensée de Mujica dans un aller-retour passé/présent, comme un conte initiatique faisant partie de l'histoire populaire de l'Uruguay et l'Amérique latine contemporains.