Recherche


Avis de lecteurs

La poupée qui fait oui (Agnès de Clairville)

note: 5Non consenti FM - 21 septembre 2022

Fin des années 1980, avant le téléphone portable et les réseaux sociaux.
Arielle, 16 ans et demi, entre dans une école d’ingénieur avec prépa intégrée. En ce jour de rentrée, le [...]

L'île haute (Valentine Goby)

note: 5Que la montagne est belle FM - 21 septembre 2022

1942. Vadim est un petit Parisien juif et, pour soigner son asthme et l’éloigner du danger, sa famille le confie à des montagnards de Vallorcine, dans les Alpes. Pour cet [...]

L'Anguille (Valentine Goby)

note: 5Sensible et formateur Clarisse - 16 septembre 2022

Halis a presque treize ans, il est timide et obèse, ce qui lui vaut quelques moqueries. Camille, quant à elle, a presque douze ans, elle ne possède pas de bras. [...]

Mashle n° 1
Mash Burnedead et ses muscles d'enfer (Hajime Komoto)

note: 5Tu es un sorcier, Saitama Sarah - 30 septembre 2022

Mashle s’est révélé être un coup de cœur inattendu. Que vous soyez fans ou pas de magie, de fantastique et/ou d’Harry Potter ou One punch Man, ce manga est [...]

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Frieren n° 1 (Kanehito Yamada)

note: 5Et si l'histoire ne s'arrêtait pas après le boss final ? Sarah - 29 septembre 2022

Une nouveauté intrigante, et originale à la douce ambiance. La fin de l'aventure de Frieren est le début de cette histoire.
J'aime beaucoup l'alternance entre passé et présent, qui permet un [...]

MS 1 - Bible de Souvigny

 
MS 1 - Bible de Souvigny
Partager "MS 1 - Bible de Souvigny : Biblia Sacra - " sur facebookPartager "MS 1 - Bible de Souvigny : Biblia Sacra - " sur twitterLien permanent
Type de document: Patrimoine numérisé

MS 1 - Bible de Souvigny : Biblia Sacra

Langue(s)
latin
Sujet(s)
Bible de SouvignyDouzième siècleBible
Résumé

Joyau de l’enluminure médiévale, la Bible de Souvigny est le chef de file d’une série de manuscrits à peintures du centre de la France représentée par les bibles de Lyon, Bourges et Clermont-Ferrand. Elle date du dernier quart du XIIè siècle. Elle provient du prieuré de Souvigny, qu’elle a quitté au moment des confiscations révolutionnaires pour devenir propriété de l’Etat, avec les autres livres de Souvigny et des couvents de Moulins.

La première mention de cette bible se trouve dans l’obituaire du prieuré de Souvigny, manuscrit du XVè siècle conservé lui aussi à la médiathèque communautaire de Moulins. Appelé également Livre des anniversaires, cet ouvrage mentionne les offices célébrés par le prieuré en mémoire de ses bienfaiteurs. Pour l’anniversaire de messire Bernard, sacristain de Saint Mayeul, un office plein est célébré le 13 novembre, en souvenir du bien qu’il a fait au prieuré en faisant faire, entre autres, une dizaine de manuscrits et plus particulièrement « un livre très précieux contenant l’ancien et le nouveau Testament » (preciosissimam historiam continentem novum et vetus testamentum). Il s’agit sans doute de la Bible de Souvigny.

C’est un manuscrit sur parchemin de 400 feuillets, de grande taille (56 X 39 cm) et de poids (30 kg), qui contient le texte en latin de l’ancien et du nouveau Testament, avec les préfaces aux livres bibliques.

La reliure telle qu’on la voit aujourd’hui a été refaite plusieurs fois. Un des premiers bibliothécaires de la bibliothèque de Moulins, Auguste Ripoud, dit qu’avant sa restauration de 1833, « son ancienne couverture formée de bois de chêne revêtue de peau de truie, quoique brisée, mutilée et déchirée, était décorée des mêmes ornements en bronze, en cuivre et en émail que l’on admire maintenant… ». Elle comportait également une étiquette sur le dos attestant sa présence au concile de Constance en 1415. Cette restauration de 1833 fut une catastrophe puisque le relieur n’a pas su replacer tous les ornements et a permis à un collectionneur de passage d’en acquérir un pour sa collection ; de même, une plaque d’émail a disparu, ainsi que des plaquettes dont le musée de Moulins (Musée Anne de Beaujeu aujourd'hui) conserve les moulages.

Le bronze acheté par le collectionneur de passage a été mis en vente chez Sotheby’s à Londres lors de la dispersion de la collection Von Hirsch en 1978. La femme du commissaire étant bourbonnaise, elle a reconnu l’un des ornements de la bible et a prévenu la Ville de Moulins qui, avec l’aide de la région, de l’Etat et d’une souscription publique, a pu racheter l’élément pour la somme de 16 000 livres.

Voir aussi : La Bible de Souvigny

Déplier

Exemplaires

Veuillez patienter : lecture en cours...
Déplier

Vos commentaires

Veuillez patienter : lecture en cours...

Feuilleter le livre

Notice détaillée

Biographies

Voir aussi...

Chargement en cours
Veuillez patienter : lecture en cours...
Chargement en cours
Veuillez patienter : lecture en cours...
Chargement en cours
Veuillez patienter : lecture en cours...
Chargement en cours
Veuillez patienter : lecture en cours...