Recherche


Avis de lecteurs

Le dernier atlas n° 1 (Fabien Vehlmann)

note: 4Un robot géant S.BASSET - 11 janvier 2022

Une super bande-dessinée, entre uchronie, SF, Thriller et polar. La guerre d'Algérie y est habilement abordé, j'ai hâte de lire la suite !

Bientôt minuit (Marie Pavlenko)

note: 4L'enfer en EHPAD FM - 30 décembre 2021

Un couple d'amants s'était promis de s'accompagner dans la vieillesse. La dépendance arrive plus tôt que prévu pour l'un des deux, qui se voit plus ou moins contraint par sa [...]

Les vieux fourneaux n° 6
L'oreille bouchée (Wilfrid Lupano)

note: 4Papy fait de la résistance en Guyane Jérôme, LLMC - 16 février 2022

Dans ce sixième tome des Vieux fourneaux, nos adorables papys de la conspiration ludico-anarchiste « Ni Yeux ni maîtres » Emile, Antoine et Pierrot se rendent en Guyane à la [...]

Le roman de Jim (Pierric Bailly)

note: 5Amour parental FM - 30 décembre 2021

Un jeune homme, Aymeric, retrouve par hasard Florence, une ancienne collègue plus âgée. L’un et l’autre se débrouillent dans une vie parfois cahotique, travaillent, suivent leur voie. Florence est enceinte [...]

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Diagonale vertigineuse Sylvie - 17 mai 2022

Etienne Davodeau va parcourir 500 kms à pieds entre une grotte de Pech Merle, dans le Lot, et le bois Lejuc, dans la Meuse où le projet d'enfouissement de déchets [...]

Petit hérisson, un réveillon sous la neige (M. Christina Butler)

note: 1La magie de l'amitié Cécile - 26 septembre 2021

L'entraide et l'amitié sont à l'honneur dans ce superbe ouvrage. Idéal pour insister sur la magie de la générosité à Noël.

Richard Robbins

 

Richard Robbins est un compositeur américain de musiques de films, de son nom complet Richard Stephen Robbins, né le à Weymouth (Massachusetts), et mort le à Rhinebeck (État de New York).

Biographie

Richard Robbins est l'auteur des bandes originales d'une trentaine de films, entre 1979 et 2005 (à ce jour). Il est connu pour sa collaboration avec le producteur Ismail Merchant et le réalisateur James Ivory (fondateurs de la compagnie Merchant Ivory Productions (en)). Ainsi, on lui doit les partitions de la plupart des films d'Ivory, comme Retour à Howards End (1992) et Les Vestiges du jour (1993), grâce auxquels il a eu deux nominations à l'Oscar de la meilleure musique de film. Un autre film d'Ivory, Chambre avec vue (1986), lui a valu une nomination au British Academy Film Award de la meilleure musique de film toujours, sans compter un prix décerné à la Mostra de Venise pour Maurice (1987) — voir la rubrique "Nominations et récompense" ci-après —.

Il est également le réalisateur de deux documentaires (de Merchant Ivory Productions), sortis en 1976 et 1994 — voir la filmographie sélective qui suit —.

Filmographie partielle

Films réalisés par James Ivory, comme compositeur, sauf mention contraire ou complémentaire
  • 1976 : Sweet Sounds (court métrage documentaire ; réalisateur et scénariste)
  • 1977 : Roseland (assistant de production)
  • 1979 : Les Européens (The Europeans)
  • 1981 : Quartet
  • 1983 : Chaleur et Poussière (Heat and Dust)
  • 1984 : Les Bostoniennes (The Bostonians)
  • 1986 : Chambre avec vue (A Room with a View) (+ acteur : petit rôle non crédité)
  • 1987 : Maurice (titre original)
  • 1989 : Esclaves de New York (Slaves of New York)
  • 1990 : Mr. & Mrs. Bridge
  • 1991 : The Ballad of the Sad Café de Simon Callow
  • 1992 : Retour à Howards End (Howards End)
  • 1993 : Les Vestiges du jour (The Remains of the Day)
  • 1994 : Street Musicians of Bombay (documentaire ; + réalisateur)
  • 1995 : Lumière et Compagnie (documentaire omnibus ; réalisateurs divers ; segment produit et réalisé par Ismail Merchant et James Ivory)
  • 1995 : Jefferson à Paris (Jefferson in Paris)
  • 1996 : Surviving Picasso
  • 1996 : La Propriétaire (The Proprietor) d'Ismail Merchant
  • 1997 : The Hidden Dimension de Paul Cox (documentaire)
  • 1998 : Place Vendôme de Nicole Garcia (arrangement des musiques de films antérieurs)
  • 1998 : La fille d'un soldat ne pleure jamais (A Soldier's Daughter never cries)
  • 1999 : Cotton Mary d'Ismail Merchant et Madhur Jaffrey
  • 2000 : La Coupe d'or (The Golden Bowl)
  • 2001 : The Mystic Masseur d'Ismail Merchant
  • 2003 : Le Divorce (titre original)
  • 2003 : Par amour d'Yvon Marciano (court métrage)
  • 2005 : The White Countess

Nominations et récompense

Liens externes

  • (en) Richard Robbins sur l’Internet Movie Database

Notes et références

  • Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la musique

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Richard Robbins de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DVD

Afficher "Les Vestiges du jour"Afficher "Chambre avec vue"Afficher "Retour à Howards End"Afficher "Maurice"