Recherche


Avis de lecteurs

La mélancolie du kangourou (Laure Manel)

note: 3Revivre après un deuil Anne-Sophie, MMC - 7 décembre 2021

Comment réapprendre à vivre, à s’ouvrir aux autres lorsque sa femme vient de mourir en donnant la vie à sa fille ? Un roman pour se questionner sur le deuil, [...]

Un bébé si je peux (Marie Dubois)

note: 5Changer son regard sur l'infertilité Anne-Sophie, MMC - 2 décembre 2021

Comment parler d’infertilité, de quoi s’agit-il exactement ? Ce roman graphique relève le défi d’être à la fois instructif et sensible. C’est une journaliste qui le réalise, mais son couple [...]

La maîtresse du peintre (Simone van der Vlugt)

note: 4Un roman historique édifiant : une femme réduite au silence Anne-Sophie, MMC - 2 décembre 2021

Un roman historique pour réhabiliter la maitresse du peintre Rembrandt : Geertje Dircx, trop longtemps décrite comme une manipulatrice qui a voulu escroquer le peintre. Or Rembrandt semble ici moins [...]

Ne dis rien (Patrick Radden Keefe)

note: 5Crimes de guerre & loi du silence en Irlande du Nord Maureen, MMC - 11 décembre 2021

Quasiment 50 ans après l'enlèvement et le meurtre de Jean McConville (en 1972), les langues ne sont toujours pas totalement déliées. Par honte, par déni et surtout par peur des [...]

Soleil amer (Lilia Hassaine)

note: 4Secret de famille Anne-Sophie, MMC - 2 décembre 2021

Naja, accompagnée de ses trois filles quitte l’Algérie pour rejoindre en France son mari. Pour Naja, c’est rapidement la déception en redécouvrant son mari et les conditions de vie difficiles. [...]

Le Roman de Jim (Pierric Bailly)

note: 5Amour parental FM - 30 décembre 2021

Un jeune homme, Aymeric, retrouve par hasard Florence, une ancienne collègue plus âgée. L’un et l’autre se débrouillent dans une vie parfois cahotique, travaillent, suivent leur voie. Florence est enceinte [...]

Critique

 

Souper avec le diable (Amélie Louis)

note: 5Une belle surprise au delà de la couverture Marie, MMC - 16 octobre 2021

Être femme au XVème siècle n’offre pas beaucoup d’horizon, même lorsque l’on est fille de roi et que l’on possède l’intelligence et la connaissance. Dans le carrosse qui conduit Anne de France dite Anne de Beaujeu, au chevet de son frère tant aimé, c’est la peine à la fois d’une sœur, d’une mère et d’une reine que l’on perçoit. Au fil des kilomètres et des pages, sa vie se raconte de frustrations en peines, de joies en déception. Un très beau portrait de femme dont le plus grand malheur, finalement, a peut-être été de naître femme.