Recherche


Avis de lecteurs

Fatale (Max Cabanes)

note: 5"Rien désormais ne pouvait arrêter le déroulement fatal des événements." La nuit des temps, René Bar Jérôme, LLMC - 1 juillet 2022

Fatale est une bande dessinée de Max Cabannes, scénarisée par Doug Headline et adaptée du maître du roman noir Jean-Patrick Manchette. On s'attache bien à Aimée, jeune veuve sublimée par [...]

Je suis une sur deux (Giulia Foïs)

note: 5Un récit puissant et bouleversant Lou, MMC - 25 juin 2022

Giulia Fois nous prévient sur la quatrième de couverture et avec cette citation tirée du récit "J'ai eu de la chance, j'ai eu le bon viol." C'est donc en pleine [...]

Au-delà de l'irréparable (Jonathan Delay)

note: 4Une autobiographie poignante Céline - 3 juin 2022

L'affaire Outreau est bien connue, peut-être trop, mais Jonathan Delay (un des enfants impliqués dans cette affaire) nous livre là toute la douleur et l'horreur de son enfance. Ce livre [...]

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Vertige de la mort Jérôme, LLMC - 8 mars 2022

Cette bande dessinée est à la fois un voyage dans le temps, des premiers dessins humains rupestres à l’histoire récente du livre et de son évolution numérique, mais aussi une [...]

Mission Yozakura family n° 1
L'anneau des cerisiers (Hitsuji Gondaira)

note: 5Une famille d'espions très particulière Florian - 21 mai 2022

Un manga avec un humour bien dans le style shonen qui va vite plaire à un jeune lecteur amateur et accessible à un jeune public qui veut débuter les mangas.

La face cachée de l'écureuil (Erwan Balança)

note: 4Noisettes, prenez peur ! S.BASSET - 3 juin 2022

Un très bel ouvrage de photographies animalières sur les écureuils de nos parcs et de nos forêts, agrémentez de nombreuses informations sur leur vie !

Critique

 

De pierre et d'os (Bérengère Cournut)

note: 5De l'Articte au rêve... Mathilde - 20 mars 2022

Quand la banquise se brise et sépare Uqsuralik des siens, elle doit compter sur elle seule pour survivre, avant de se résoudre à rejoindre un autre groupe. C'est alors le récit d'un apprentissage, celui d'une femme face à la nature hostile, mais aussi au sein d'une culture ancestrale. C'est aussi une histoire de l'amour, la haine, la maternité, en somme des mots du monde et de l'univers entiers.
La poésie du texte réside dans cet équilibre subtil entre lyrisme et quasi documentaire, l'autrice s'étant nourrie de récits ethnologiques sur les groupes inuits.
Lire "De pierre et d'os", c'est parcourir une nature assassine et y trouver l'humanité entière.