Recherche


Avis de lecteurs

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Les mains libres (Paul Éluard)

note: 5Art et Art Clarisse - 8 septembre 2022

Ce recueil est un mélange entre le talent de dessinateur de Man Ray et le talent de poète de Paul Eluard. On peut y observer une représentation particulière de l’inconscient.
Il [...]

Plein gris (Marion Brunet)

note: 5Un très bon livre young adult. Clarisse - 14 septembre 2022

Emma, Élise, Sam, Clarence et Victor décident de passer un séjour en pleine mer sur un voilier. Mais les choses tournent au drame quand Clarence est retrouvé mort, le résumé [...]

La Chambre des Merveilles (Julien Sandrel)

note: 4La puissance de l’amour maternel Clarisse - 13 septembre 2022

Thelma se retrouve au chevet de son fils Louis, plongé entre la vie et la mort sur son lit d'hôpital après avoir été fauché par un camion, un mois… C'est [...]

L'île haute (Valentine Goby)

note: 5Que la montagne est belle FM - 21 septembre 2022

1942. Vadim est un petit Parisien juif et, pour soigner son asthme et l’éloigner du danger, sa famille le confie, à des montagnards de Vallorcine, dans les Alpes. Pour cet [...]

Passeuse de rêves (Lois Lowry)

note: 5Vous faisiez des cauchemars ? Voici le remède ! Clarisse - 1 septembre 2022

Petite apprend à être une passeuse de rêves. Elle effleure de ses tout petits doigts les objets qui l'entourent pour en récupérer des souvenirs agréables et les transmettre sous forme [...]

Mazarine Pingeot

 
Mazarine Pingeot. Source: Wikipedia

Mazarine Pingeot, officiellement Mazarine Marie Mitterrand Pingeot depuis 2016 à l'état civil, née le à Avignon, est une écrivaine française. Elle est professeur agrégée et doctoresse en philosophie et enseigne actuellement à l'université Paris-VIII à Saint-Denis et à Sciences Po Bordeaux. Elle est par ailleurs chroniqueuse sur des sujets culturels et administratrice de l'institut François-Mitterrand.

Auteur de nombreux romans, Mazarine Pingeot aborde régulièrement les thèmes de la famille, de la maternité et de l'enfance dans son œuvre.

Elle est la fille de François Mitterrand, président de la République française de 1981 à 1995, et d'Anne Pingeot, historienne de l'art. En 1994, la révélation au grand public de la deuxième famille du président de la République en exercice et de l'existence de Mazarine, sa fille cachée, alors que leur existence était jusque là un secret de Polichinelle, a fait l'objet d'une très large couverture médiatique.

Biographie

Enfance et jeunesse

Fille adultérine de François Mitterrand et d'Anne Pingeot,, Mazarine Marie Pingeot effectue sa scolarité à l'école Saint-Benoît et au lycée Henri-IV à Paris. En , elle intègre l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud. Agrégée de philosophie en , Mazarine Pingeot enseigne à Aix-Marseille Université, puis au lycée Colbert du 10e arrondissement de Paris, et à l'Université Paris-8 en tant que professeure agrégée.

Elle est reconnue par François Mitterrand par acte notarié reçu par Maître Alain Medioni, notaire à Paris, le , au domicile des Badinter, rue Guynemer, l'acte authentique étant tapé à la machine à écrire par Élisabeth Badinter,. Jean-Edern Hallier aurait tenté, dès 1982, de dévoiler la paternité de Mazarine, puis veut publier, en , L'Honneur perdu de François Mitterrand, un brûlot qui, au départ, devait d'ailleurs s'appeler Mitterrand et Mazarine ; le président de la République parvient à faire détruire les livres avant leur publication. En , l'auteure Françoise Giroud publie le roman Le Bon Plaisir aux éditions Mazarine qui raconte l'histoire d'un président de la République qui cache l'existence d'un enfant adultérin. Ce roman est adapté au cinéma en . Ces différents éléments montrent que des personnalités du monde intellectuel et médiatique parisien étaient au courant de la paternité cachée de Mazarine.

En , l'hebdomadaire Paris Match publie une photo des paparazzi Pierre Suu et Sébastien Valiela, de Mazarine et son père à la sortie du restaurant Le Divellec. L'ancien président de la République est prévenu au préalable et donne son assentiment pour cette publication, et donc la révélation de l'existence de sa fille cachée pendant vingt ans.

Carrière littéraire

En 1998, elle publie un premier livre intitulé Premier roman, qui bénéficie d'une large couverture médiatique mais qui est diversement accueilli par la critique. Cet ouvrage se vend à 60 000 exemplaires. Il est traduit dans plusieurs langues. Mazarine Pingeot tient une chronique irrégulière dans le magazine Elle. En 2000, elle publie un deuxième roman Zeyn ou la Reconquête. Au début de sa carrière littéraire, Mazarine Pingeot ne bénéficie pas de l'indulgence des critiques littéraires. Nelly Kaprièlian, des Inrockuptibles écrit  : « Mazarine Pingeot, (...) parce qu'elle est la fille d'un des rares présidents français qui lisaient, a toujours cru et tenté de nous faire croire qu'elle « écrivait ». »

En 2003, elle est chroniqueuse littéraire dans l'émission Field dans ta chambre de Michel Field puis, à partir de 2004, dans Ça balance à Paris, toujours avec Michel Field et diffusée sur la chaîne de télévision Paris Première. L'année 2003 voit aussi la publication d'un essai, Ils m'ont dit qui j'étais, qui traite de ses lectures. La forme, des fiches de lecture reliées à ses expériences personnelles, séduit la critique.

En , est publié son quatrième ouvrage Bouche cousue chez Julliard. Ce récit autobiographique se présentant sous la forme d'un journal intime se vend à 200 000 exemplaires. D'autres ouvrages suivent.

Elle crée une collection de sciences humaines avec son amie Sophie Nordmann, dans la maison d'édition Robert Laffont, intitulée Les Nouvelles Mythologies.

Parallèlement, elle fait de la radio – Europe 1 (À trois sur la balançoire avec Constance Chaillet), France Culture (avec Jean-Michel Djian, La Part d'enfance, qui donne ensuite lieu à un livre).

Pour le dixième anniversaire de la mort de son père, en , Mazarine Pingeot signe la préface du livre de Stéphane Trano, Mitterrand, une affaire d'amitié, dans lequel elle croise son témoignage avec celui de son demi-frère Jean-Christophe Mitterrand, pour la première fois. Elle préface aussi le livre d'entretien entre son père et Marguerite Duras, Le Bureau de poste de la rue Dupin ainsi que d'autres ouvrages.

Elle intervient toujours avec d'autres chroniqueurs, dans l'émission télévisée Ça balance à Paris sur Paris Première, animée depuis la rentrée 2010 par Éric Naulleau.

En 2016 elle soutient une thèse de doctorat en philosophie sur René Descartes à l'université Paris VIII.

Positionnement politique

À l'occasion de la primaire citoyenne ouverte de la gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017, Mazarine Pingeot apporte publiquement son soutien à Vincent Peillon.

Le 28 juillet 2020, elle revendique un « mortel ennui » dans une tribune publiée dans Le Monde à propos du nouveau féminisme et de ses combats en expliquant que celui-ci se complairait dans la morale. Elle dénonce des « extrémistes » qui discréditeraient les revendications féministes de leurs aînées,.

Vie privée

Mazarine Pingeot est la compagne du présentateur Ali Baddou entre 1992 et 1998.

En 2001, elle rencontre Mohamed Ulad-Mohand à la villa Médicis de Rome, alors pensionnaire de cette académie. Ils ont trois enfants : Astor, né le , Tara, née le , Marie, née le . Ils se séparent en 2014.

Le , Mazarine Pingeot et Didier Le Bret « officialisent » implicitement leur relation en apparaissant ensemble publiquement lors du salon La Forêt des livres à Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire). Ils se marient le à Paris 11e, en présence de François Hollande et Julie Gayet.

Par décret du 8 , elle obtient le changement de son nom de Pingeot en « Mitterrand Pingeot ».

Ouvrages

  • 1998 : Premier roman, Julliard. (ISBN 2-260-01495-X)
  • 2000 : Zeynn ou la reconquête, Julliard. (ISBN 2-260-01512-3)
  • 2003 : Ils m'ont dit qui j'étais, Julliard. (ISBN 2-260-01602-2)
  • 2005 : Bouche cousue, Julliard. (ISBN 2-260-01658-8)
  • 2007 : Le cimetière des poupées, Julliard. (ISBN 978-2-260-01730-1)
  • 2010 : Mara, Julliard. (ISBN 978-2-260-01764-6)
  • 2011 : Pour mémoire, Julliard, (ISBN 2-260-01831-9)
  • 2011 : Entretien avec Descartes, Plon, (ISBN 978-2-259-21443-8)
  • 2012 : Bon petit soldat, Julliard (ISBN 978-2-260-02035-6)
  • 2013 : La Part d'enfance : 24 entretiens de Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian, Julliard (ISBN 978-2-260-02100-1)
  • 2014 : Les invasions quotidiennes, Julliard, (ISBN 978-2-260-02118-6)
  • 2016 : La Dictature de la transparence, Robert Laffont, (ISBN 978-2-221-19293-1)
  • 2017 : Théa, Julliard, (ISBN 978-2-260-02944-1)
  • 2018 : Magda, Julliard, (ISBN 978-226629118-7)
  • 2019 : Se taire, Julliard, (ISBN 978-226005325-5)
  • 2021 : Et la peur continue, Mialet Barrault, (ISBN 9782080219886)

Scénariste

  • 2016 : L'Économie du couple de Joachim Lafosse (co-scénariste)
  • 2016 : Le Petit Locataire de Nadège Loiseau (co-scénariste)

Participations

  • 2005 : Préface à François Mitterrand. Les Images d'une vie de Georges Saunier, éditions Phyb.
  • 2005 : Préface à Femmes. Filles de déesse. Ses visages cachés, de Laura Winckler, Nouvel Angle.
  • 2006 : Préface à François Mitterrand. Une affaire d'amitié de Stéphane Trano, L'Archipel.
  • 2006 : Préface à Le Bureau de poste de la rue Dupin, entretiens entre Marguerite Duras et François Mitterrand, Gallimard.
  • 2008 : Préface à La Femme et ses symboles : quelle déesse êtes-vous ? de Laura Winckler, Nouvel Angle.
  • 2012 : Préface à Le Dernier Français de Abd al Malik, Cherche midi (ISBN 978-2-7491-2237-3)

Bibliographie

  • Le roman Le Bon Plaisir de Françoise Giroud met en scène un président de la République qui a un enfant adultérin Mike. Le livre, sorti le , a été édité par les éditions Mazarine. Ce roman a été adapté au cinéma par Francis Girod, le film est sorti en 1984.
  • Géraldine Catalano et Ariane Chemin, Une famille au secret : le Président, Anne et Mazarine, Paris, Stock, 2005, 264 p., (ISBN 2234058139).
  • Sanaë Lemoine, L'affaire Margot, Eyrolles, 2020 (ISBN 9782212575002). Premier roman inspiré de l'affaire Mazarine.

Documentaires télévisés

  • « Mazarine, un secret d'État » dans Secrets d'actualité le sur M6.
  • Le Secret de Sólveig Anspach en 2005.
  • « Mazarine, une vie au secret » dans Un jour, un destin le sur France 2.

Divers

  • Depuis le , elle est la marraine du Village du Livre d'Ambierle, dans la Loire.
  • À partir du , et jusqu'en , elle présente une nouvelle Web émission confidence intitulée Le Café en partenariat avec Dailymotion, lesinfos.com et Starbucks Coffee France. L'émission est disponible sur Dailymotion.
  • Elle fait partie du comité scientifique du festival Philosophia qui se tient chaque année à Saint-Émilion.

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Famille Mitterrand

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressource relative à la musique :
    • (en) MusicBrainz
  • Mazarine Pingeot sur Ina.fr
  • Portail de la littérature française
  • Portail de la philosophie
  • Portail d'Avignon

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Mazarine Pingeot de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres

Afficher "Magda"Afficher "Le cimetière des poupées"Afficher "Théa"Afficher "Bouche cousue"Afficher "Les invasions quotidiennes"Afficher "Bon petit soldat"Afficher "Mara"Afficher "Et la peur continue"Afficher "Bouche cousue"Afficher "Se taire"Afficher "Pour mémoire"Afficher "Premier roman"

DVD

Afficher "L'économie du couple"